L'Arc jurassien

Un territoire singulier...

L'espace transfrontalier de l'Arc jurassien entre la Suisse romande et la France est fortement marqué par une identité commune forgée par l'Histoire, un patrimoine naturel et culturel partagé et de fortes relations socio-économiques.

Cette réalité est visible dans les flux importants de travailleurs frontaliers, et s'exprime également dans les enjeux partagés : mobilités, emploi et développement économique, préservation de l'environnement, gestion de l'espace, valorisation du patrimoine... L'unité linguistique du territoire représente en outre un indéniable facteur d'unité culturelle.

L'Arc jurassien est constitué de plusieurs bassins de vie, de développement et d'emploi qui offrent un fort potentiel de création de richesses économique, sociale et culturelle, malgré l'effet frontière provoqué par les spécificités organisationnelles, administratives et juridiques propres à chaque pays.


... et pluriel !

 

Singulier par son histoire et son organisation spatiale, l’Arc jurassien présente des ruptures fonctionnelles liées à la géographie. Elles conditionnent les déplacements et segmentent son territoire.

Quatre espaces aux problématiques et aux enjeux différenciés se profilent et s’articulent tout au long d’un axe Nord-Sud qui s’étire de Belfort à Nyon, sur près de 230 km. Afin de prendre en compte ces spécificités, c’est sur ce découpage fonctionnel que la CTJ souhaite dorénavant baser sa logique d’intervention.

Téléchargez les caractéristiques statistiques de l'Arc jurassien franco-suisse (synthèse réalisée par l'observatoire transfrontalier)